Vous êtes ici > La fête de Noël



la fête de noël

Fêter Noël c'est retrouver l'univers de l'enfance, sa magie, son insouciance.

Le père Noël

On rapproche les générations autour d'un repas de fête, c'est l'instant privilégié de la transmission des valeurs familiales.

Le jour de Noël approche et dans toutes les régions de France les maisons prennent un air de fête. Avec les plantes du jardin on confectionnne une couronne de bienvenue que l'on accroche à l'entrée de la maison ou au-dessus de la cheminée.

Le sapin fait son apparition, on le décore de personnages (angelots, étoiles, Père Noël, animaux...) mais aussi de guirlandes de ruban et aussi de bonbons papillotes que l'on suspend. La crèche retrouve une place privilégiée et le gui et le houx couronnent les portes des maisons.

Les traditions

Noël reste une fête de traditions

et chaque région a les siennes qui se perpétuent avec fidélité.

En Alsace, le sapin sacré "arbre de Noël" apparaît, pour la première fois en 1605. La tradition s'impose alors de dresser ces arbres dans les maisons et de les orner de roses multicolores en papier, d'hosties peintes et de sucreries. AU XVIIIè siècle apparaissent lumières et bougies et l'on accroche les présents dans l'arbre : petits jouets, poupées et friandises. Sur la table des douceurs, les pains d'épices sont ornés d'images en en couleurs et les gâteaux d'anis ont la forme des moules en terre joliment décorés dans lesquels ils ont cuit très lentement.

En Provence deux traditions fortes : la crèche avec tous ses santons et la table avec ses Treize desserts. La crèche classique reproduit tout un paysage avec un village et ses habitants au grand complet. La table de Noël recouverte de trois nappes superposées est éclairée de trois chandelles, symbole de la trinité. En souvenir du Christ et des douze Apôtres, la coutume veut qu'on serve treize desserts : les figues sèches, les amandes, les noisettes, les raisins secs, les dattes, les oranges, le raisin frais, les mandarines, les prunes, les poires, la fougasse, le nougat noir et blanc et, enfin les calissons.

En Bretagne on ne se mettait à la table de Noël qu'après le coucher du soleil et qu'après avoir, si le ciel le voulait, compté neuf étoiles en mémoire des neuf mois qu'attendit la Vierge.La bûche de Noël, celle qui allait bruler dans l'âtre toute la veillée de la nuit de Noël, était parée de gui ou de lierre. Les cadeaux étaient modestes : quelques fruits ou des petits pains présentés dans des paniers.

La tradition chez nos voisins

Au Pays-Bas dès le premier jour de décembre, on place derrière une fenêtre de chaque maison une bougie qui brûlera nuit et jour pendant tout le mois.

Italie Jour férié : le 8 décembre, en l'honneur de Marie. Les habitants fleurissent des statues de la Vierge et les éclairent de lumignons lors des processions.

Allemagne L'avent commence le 11 novembre, à la Saint-Martin. Les enfants distribuent des brioches, puis on mange l'oie farcie, avant d'entamer le "petit carême deNoël".

Les ornements

Outre le sapin, la crèche et le Père Noël il y a pour orner la table un jolie plante connue de tous le Poinsettia des fleuristes aux jolies couleurs rouges mais que l'on trouve dans d'autres coloris.

Le poinsetttia

Noël inoubliable

Qu'on lui accorde sa signification religieuse  ou originelle, ou qu'on se réunisse simplement pour le plaisir, Noël est une fête à part. Mais il ne suffit pas de rassembler sa famille autour d'un sapin pour que le réveillon soit réussi. C'est en pensant à chaque détail  (musique, décor, lumière) que l'on créera ces instants rares et magiques qui renforcent l'unité familiale.

Je souhaite un Joyeux noël ! a tous.

Retour